Agrégation interne de mathématiques


Un premier constat : pour préparer l'agrégation, il faut du temps...
et le temps, on n'en a pas toujours, surtout quand on travaille déjà à côté ou si l'on a une vie de famille...

Une méthode possible :
Si vous avez à la base un bon niveau vous pouvez vous consacrer directement à l'oral et faire quelques écrits blancs, mais si vous avez besoin de vous remettre à niveau sur les théorèmes... voici une façon possible :

Acheter (ou empreinter) des livres de cours niveau sup et spé actualisés et revoir les bases.
Il faut connaitre les grands théorèmes de base par coeur !
Dans quels cas peut-on utiliser la formule de Taylor avec reste intégral par exemple ? Il ne faut avoir aucune hésitation sur ce genre de questions (Faites vous des fiches). Evidemment l'idéal est de savoir utiliser ces théorèmes et pour cela le mieux est de faire aussi les petits exercices d'applications que l'on trouve dans tout bon livre de cours.

En parallèle vous pouvez préparer l'écrit du concours. Plusieurs options par ordre croissant de difficulté :
Pour finir, j'ajouterai qu'en règle général on prépare souvent un peu tout en même temps ou de manière cyclique (cours/écrits/oraux) et travailler l'un permet aussi de revoir les autres même si c'est de manière moins spécifiques. Il ne faut jamais se décourager mais travailler à son rythme et selon ses conditions de vie. Quand on prépare un concours on a forcément des phases de découragement où l'on a l'impression d'être en dessous de tout. C'est normal, mais il faut s'accrocher... avec le temps on finit toujours par s'améliorer...

944 744 visiteurs
Dernière m.à.j. :
le 14/09/2017

Valid XHTML 1.0!

CSS Valide !

Agrégation interne de mathématiques, José Gregorio
Agregation interne de mathematiques, Jose Gregorio
Agreg interne math, Jose Gregorio.